Utilité publique

La fondation Gabriel Péri a été créée à l’initiative du Parti communiste français. Depuis le 22 juillet 2004, elle est reconnue d’utilité publique.

Le PCF avait lancé les bases de la création de la Fondation autour de deux idées fortes :

  • Le besoin d’une structure capable, hors de toute instrumentalisation, de travailler à comprendre l’Histoire récente, et en particulier celle du mouvement ouvrier et communiste en France, pour mieux appréhender l’avenir ;
  • Le besoin d’un espace de rencontre, de confrontation pour favoriser l’émergence de réflexions, de propositions utiles à la construction d’une Europe et un monde démocratique et de progrès social.

Une Fondation politique est la structure qui correspond le mieux à ces exigences. Elle permet notamment de garantir un fonctionnement indépendant.

La Fondation Gabriel Péri se donne donc ces ambitions de rigueur dans le travail d’exploitation scientifiques des archives, d’ouverture dans les rencontres qu’elle organisera, et surtout d’être utile, concrètement, à toutes celles et ceux qui s’intéressent au combat pour l’émancipation humaine.


Les autres grandes fondations politiques en France :

- Fondation Jean Jaurès
Créée par le Parti socialiste, elle a la double vocation de valorisation des archives et de l’Histoire du Parti socialiste et un lieu de débat et de recherches.
- Fondation pour l’innovation politique
Créée par l’UMP, elle se veut une fondation « libérale, progressiste et européenne »
- Fondation Robert Schuman
Dirigée par Jean-Dominique Giuliani, cette fondation s’est spécialisée sur les questions européennes.
- Fondation Res Publica
Créée par Jean-Pierre Chevènement, elle se donne comme champ de réflexion « la république, la mondialisation, le dialogue des civilisations et des nations ».