La philosophie au secours de la politique

par Jean-Paul Jouary

Philosophe,

25 octobre 2007

Séance du jeudi 25 octobre 2007, au siège d’Espaces Marx (Paris)

La politique est-elle un spectacle dont quelques responsables seraient les seuls acteurs ? Son enjeu serait-il la « prise du pouvoir » c’est-à-dire le meilleur moyen de l’enlever aux citoyens ? On pourrait parfois le croire. Pourtant, en grec, « politique » désigne avant tout la structure, le fonctionnement d’une communauté, d’une société, faite d’une somme d’individualités, les citoyens, soucieux de participer à la vie commune. Mais alors : qu’en est-il vraiment de nos pratiques politiques contemporaines ? Le seul but de la politique réside-t-il toujours dans la recherche infinie de liberté et de bonheur ? L’élu représente-t-il le peuple ? Gouverner, est-ce diriger ? Serions-nous plus libres sans loi ? La majorité a-t-elle forcément raison ? Les grands penseurs d’hier nous apportent sans doute le meilleur éclairage possible sur notre présent politique. De Platon à Marx, en passant par Rousseau ou Hegel, la philosophie vole au secours de la politique !

Jean-Paul Jouary est agrégé et docteur en philosophie, professeur en classes préparatoires aux grandes écoles à Paris. Avant son dernier livre, Je vote donc je pense, La philosophie au secours de la politique (éditions Milan, 2007), il a notamment publié : L’art paléolithique, réflexions philosophiques (2002), Enseigner la vérité ? Essai sur les sciences et leurs représentations (1996), Entrer en philo (1994), L’art de prendre son temps, essai de philosophie politique (série de conférences au Collège international de philosophie, 1994), Diderot et la matière vivante (1992), Servitudes et grandeurs du cynisme (de l’impossibilité des principes et de l’impossibilité de s’en passer) (avec Ad. Spire, 1997), Prendre la politique avec philosophie (2003).