L’économie circulaire : l’urgence écologique ?

L’enjeu du présent ouvrage est de montrer comment, dans le développement de nos sociétés, l’économie circulaire « à la chinoise » s’inscrit au cœur d’une tentative de renouvellement de l’économie monde afin de donner au facteur écologique, indispensable à la préservation des écosystèmes, une place centrale dans le cycle de production industrielle de richesses.

L’économie circulaire met nécessairement en jeu une grande diversité d’acteurs : responsables d’entreprises, techniciens, scientifiques, aménageurs, personnes des administrations publiques et privées, élus, en un mot, tous ceux qui ont à voir de près ou de loin avec la gouvernance des territoires.

Et si le XXe siècle fut encore celui de l’hygiène – la dernière loi sur l’hygiène a été votée en France après la Seconde Guerre mondiale – le siècle qui commence devrait être celui de l’écologie et des pouvoirs locaux, en raison des dégâts que la société de consommation inflige à la planète sous forme de déchets mortifères.

Jean-Claude Lévy est historien, géographe, journaliste. Il a occupé différentes fonctions dans plusieurs ministères et notamment collaboré a Révolution (hebdomadaire du Parti communiste français) dans les années 1980, à Libération, à la revue Passages. Il est actuellement chargé d’une mission de réflexion sur la Chine, le développement durable et la coopération décentralisée au ministère des Affaires étrangères et européennes.

Éditions Presses des Ponts, 2009, 176 p. En vente sur le site de l’éditeur ISBN : 978-2-85978-448-5

Sommaire :

Avant propos : 1964-2009 et avant, la rupture

I. Crise urbaine de la nature

  1. Économie monde : la « ville capitaliste dominante »
  2. L’économie de la nature
  3. Crise de la ville, crise de la nature
  4. Capital financier ? Capital naturel ?
  5. Une « circularité sociale d’architectes » : les écovilles
  6. Architecture de la circulation sociale : la mobilité
  7. Réduire la consommation énergétique
  8. Grenelle de l’environnement : économie circulaire et de fonctionnalité
  9. Chine : un Grenelle bis ?
  10. Les lois chinoises sur l’écologie

II. Chine, l’économie circulaire

  1. L’économie socialiste de marché : « l’armature urbaine »
  2. Le « découvert » écologique
  3. La respiration villes-campagnes
  4. L’économie circulaire en Chine
  5. L’écoparc de Lubei
  6. L’écoparc de TEDA à Tianjin
  7. Guiyang : le prototype des écovilles

III. L’économie circulaire et l’économie monde

  1. Les pays émergents : le Brésil
  2. L’offre et la demande : l’Inde
  3. Retour vers la Chine : le mode de croissance en question
  4. Conditions favorables, conditions défavorables
  5. La législation de l’économie circulaire
  6. La réorganisation du système des prix
  7. Les écoparcs : vers la symbiose industrielle
  8. Les écovilles : planification urbaine, aménagement du territoire, planification environnementale
  9. La société harmonieuse : un principe traditionnel de circularité
  10. Sans limites de temps et d’espace : l’habitabilité de la terre
  11. La planification : l’épreuve de l’espace

Conclusion

  1. Un peuple de « Job » épicuriens
  2. L’écologie, l’empire et la cité : des écocitoyens ?
  3. Le temps de l’écologie urbaine : des écologistes ?
  4. Pour conclure : le film du temps, flash back ou projection
  5. Le modèle épuisé : Robinson Crusoé
  6. Oiseaux de malheur ?

Postface : A. Joly, délégué pour l’action extérieure des collectivités territoriales

Annexes

  • La Chine en transe, la Chine en transit
  • La loi chinoise pour la promotion de l’économie circulaire (août 2008)
  • Guiyang : les indicateurs de l’écoville