Cycle de projections « Ressources naturelles, multinationales et enjeux politiques »

Après la projection du documentaire sur l’office du Niger qui a montré la pertinence du support audiovisuel pour susciter la réflexion et le débat, la fondation lance un cycle de projections documentaires intitulé "Ressources naturelles, multinationales et enjeux politiques". L’objectif est d’étudier la problématique de la gestion des ressources naturelles et des jeux de pouvoir qu’elle induit entre les acteurs gouvernementaux, économiques et sociaux, issus du monde civil ou militaire.

Nous nous intéressons également aux réactions populaires que les pratiques mises en œuvre par les différents protagonistes suscitent. Semblables dans leur attachement aux droits humains, à la justice sociale et à la souveraineté, elles se structurent différemment selon les contextes politiques, économiques et culturelles. Elles n’utilisent pas les mêmes moyens et ne connaissent pas toutes les mêmes fins. L’éveil populaire peut être stoppé brutalement par la répression, la violence, ou devenir le levier essentiel du changement politique.

Quatre projections sont proposées :

  • Jeudi 12 mars 2009 « Cona-cris, la révolution orpheline », réalisé par Gilles Nivet, un documentaire sur les événements méconnus de Janvier-Février 2007 à Conakry, leurs conséquences et incidences dans le jeu des puissances internationales qui sont impliquées en Guinée, et plus largement en Afrique. C’est un film qui montre, entre autres choses, le mode de fonctionnement sur le continent africain d’une République démocratique largement bien dotée en ressources naturelles.
    En savoir plus sur cette projection>>
  • Mardi 12 mai 2009 « Delta, les affaires sales du pétrole », documentaire de Yorgos Avgeropoulos, sur la rébellion armée qui vient déranger les intérêts des groupes pétroliers responsables de dégâts écologiques et sociaux largement ignorés, dans le delta du Niger au Nigéria.
    En savoir plus sur cette projection>>
  • Mercredi 23 septembre « Plan Puebla Panama », documentaire du Collectif CIEPAC (Centre de Recherches Economiques et Politiques d’Action Communautaire), tourné en 2005, au Mexique, démontre comment ce programme sous influence nord-américaine organise l’exploitation des ressources naturelles sans concertation avec les populations. Il met en avant les résistances des peuples d’Amérique centrale.
  • Mercredi 14 octobre "Abya Yala nous appartient", documentaire de Patrick Vanier (2007). L’élection d’Evo Morales à la présidence de la Bolivie a cristallisé tous les espoirs des classes populaires et des mouvements sociaux qui luttent pour la défense des ressources naturelles et de leur territoire. Ce film montre la volonté des peuples indiens de mettre fin au colonialisme interne en Bolivie.

Les projections sont suivies d’un débat avec le réalisateur dans la mesure de ses disponibilités et un intervenant travaillant sur les problèmes soulevés par le film.

Ce cycle se déroule en partenariat avec le magazine .