Crise européenne : Posologie du fédéralisme

L’Union européenne est malade, d’une maladie congénitale. Le remède réputé « miracle » qu’on veut lui administrer – un fédéralisme technocratique avec un carcan budgétaire – a toutes chances, à l’inverse de l’objectif proclamé, de l’achever en vidant de leur contenu les souverainetés nationales.

Tony Andréani plaide pour l’invention d’un fédéralisme limité qui, en les préservant, offre des bénéfices supérieurs aux risques.

Cela s’appelle un fédéralisme de subsidiarité – qui était d’ailleurs censé inspirer la construction européenne – qui n’abandonne au niveau supérieur que ce qui est absolument nécessaire afin que l’Europe ait cohérence et cohésion économique et politique.

Cette note inaugure une collection que la fondation Gabriel Péri entend consacrer aux enjeux et défis de la construction européenne.

Tony Andréani est professeur émérite de Sciences politiques à l’université de Paris VIII.


Également en téléchargement gratuit, ci-contre.

Prix : 4.00 €

Je souhaite...

Documents à télécharger :

Voir aussi

> Comment bien nourrir la planète ?
> L’être humain et la nature, quelle écologie ?
> Désirs, répressions et liberté
> La Chine, la France, la France, la Chine
> Révolution, révolutions
> La révolution de notre temps
> Les enjeux des migrations internationales au début du XXIe siècle
> Nucléaire : débattre avant de décider
> Économie équitable : les mots pour le dire
> Le despotisme des modernes
> Entre public et privé, vers un nouveau secteur socialisé
> La crise systémique : une crise de civilisation - Ses perspectives et des propositions pour avancer vers une nouvelle civilisation
> Du mondial au local. Vers une réforme des collectivités territoriales
> Tony Andréani : Les contradictions néolibérales
> Mutations sociales et représentations politiques
> Le Dollar, monnaie mondiale
> Social-Démocratie : échec et fin d’un cycle
> Agricultures africaines et marché mondial
> Paris : une alter métropolisation est-elle possible ?
> Marchés et démocratie
> Les Paradoxes du blairisme
> Energie et développement : un enjeu de civilisation
> L’unité socialiste en 1905. Quelle signification à l’époque ? Quelle interprétation aujourd’hui ?
> L’après pétrole ? Des enjeux pour le XXIème siècle
> 1905, création de la SFIO : unité et diversité des socialistes