Conférence sur la sécurité et le terrorisme en Afrique

ATTENTION ! Pour des raisons techniques, cette conférence a été ANNULÉE.

Cette conférence internationale est organisée par l’ASEAF (Association des Stagiaires et Étudiants Africains en France),
le jeudi 5 décembre 2013 de 9h15 à 20h00
à l’UNESCO, 7 place de Fontenoy Paris 7e.
Accès gratuit sur inscription obligatoire avant le 30 novembre par mail : aseaf2002@yahoo.fr ou par fax : 09.58.82.29.97.

La fondation Gabriel Péri est partenaire de la conférence. Son directeur, Michel Maso, modérera la table-ronde de 14h30 : L’Afrique face à l’intégrisme : aux menaces diffuses, réponses graduelles.

Argumentaire du colloque :

À cette conférence internationale, l’objectif d’ASEAF est de contribuer à la réflexion politique et prospective sur les problématiques de sécurité, de paix et de développement en Afrique, de développer la culture de la paix et de promouvoir la sécurité populaire dans le monde.
En plus de faire participer des intellectuels, des politiques et la société civile du Sud, la conférence s’interrogera sur les enjeux de la sécurité de l’Afrique et de la stratégie anti-terroriste dans une perspective de responsabilité internationale et de réappropriation citoyenne.

La question de sécurité du Sahel et de la Corne de l’Afrique est importante et l’actualité le prouve chaque jour. Aujourd’hui, c’est au Mali, présenté il y a peu comme un modèle démocratique pour l’Afrique, que la déstabilisation est la plus visible. Demain, à qui le tour ? Alors que la réussite d’intervention militaire se précise au Nord Mali et en Somalie, il est temps de comprendre les enjeux de ces crises terroristes et, au-delà, de réfléchir sur une vision stratégique anti-terroriste.

La menace de l’islamisme radical et du terrorisme a toujours été prise au sérieux, notamment au Maghreb. Mais, elle a changé de visage et s’installe partout en Afrique avec un renouvellement du discours de légitimation du terrorisme qui prend un nouvel essor, prône la haine de l’Occident considéré comme « anti-islam ». Alors qu’Al-Qaïda cherche à s’implanter de la Mauritanie à la Somalie, il apparaît clairement que l’Afrique est plus importante que jamais pour la sécurité de la communauté internationale et de l’Europe en particulier. L’établissement des zones refuges pour les terroristes au Sahel, au Nigéria et en Somalie menace la sécurité de toute l’Afrique mais aussi de l’Occident. L’enjeu de sécurité et de stabilité de ces pays est aussi celui des Occidentaux.

En effet, le déficit de souveraineté de certains pays concernés a un impact sur l’efficacité de la lutte contre les trafics illégaux ainsi que la gestion des flux migratoires en direction de l’Europe.
Al-Qaïda et ses branches africaines partagent la même « idéologie martyriste » poussant au sacrifice et visent les Occidentaux comme « ennemis prioritaires » et Africains comme « dommages collatéraux et religieux ». Il s’agit d’un casse-tête pour les pays africains. Plusieurs conférences se tiennent partout sur les questions de « sécurité globale », explorées sous l’angle de coopération et d’assistance internationale dans la guerre contre le terrorisme. Ces rencontres ne réfléchissent pas suffisamment sur les notions de « sécurité humaine » et de « protection collective », où le respect des droits fondamentaux des populations et la pratique des préceptes de l’islam comme religion de paix sont la base de la stratégie anti-terroriste.

L’objet de notre conférence est d’esquisser une lecture commune du terrorisme pour envisager des solutions viables de protection des populations africaines, qui sont les premières victimes de ce terrorisme aveugle. Il est nécessaire que la société civile et la communauté religieuse musulmane s’emparent de ces questions de sécurité globale pour mieux informer les populations qui doivent participer pleinement à la lutte sans merci contre le terrorisme.

La conférence est ouverte à tout public, y seront invités les étudiants, les intellectuels, les politiques, les responsables de services de sécurité, les religieux et la société civile. L’expérience acquise dans l’organisation des journées de réflexion et des colloques de haut niveau nous permettent d’envisager sereinement la réussite de cette nouvelle initiative.

Programme :

09h15 : Accueil

09h30 : Discours d’ouverture par les officiels

10h00 : L’Afrique face aux défis du terrorisme : aux menaces globales, réponses globales ?
Modérateur : Pr Mwatha Ngalasso, Professeur à l’Université de Bordeaux 3

13h00 : Déjeuner

14h30 : L’Afrique face à l’intégrisme : aux menaces diffuses, réponses graduelles
Modérateur : Mr Michel Maso, Directeur de la Fondation Gabriel Péri

17h00 : L’Afrique et la guerre contre le terrorisme : recherche des solutions axées sur le public
Modérateur : Pr Assane Mbaye, Professeur de Droit à l’UCAD et Coordonnateur régional de l’ARGA

19h30 : Recommandation et discours de clôture par les officiels.

Invitation et programme détaillé en téléchargement ici.